Pourquoi se laisse-t-on piéger dans une relation toxique ?

par | Sep 3, 2018

L’emprise est un mécanisme de domination psychologique, bien plus destructeur qu’une violence physique car elle est plus vicieuse car moins reconnue, moins visible. Les victimes ont bien plus de difficultés à s’en sortir.

L’emprise est mise en place par une personne toxique sur une autre personne. Il s’agit d’une interaction complémentaire avec un dominant et un dominé.

Cet article va vous permettre de connaître et d’identifier le processus d’emprise afin de comprendre et de vous rendre compte de la dangerosité et la toxicité de cette relation.

« Les hommes libres dans une société libre doivent apprendre non seulement à reconnaître cette attaque furtive contre l’intégrité mentale et à la combattre »
(Joost Meerlo, 1956)

L’emprise s’installe par étapes successives, l’accoutumance et la passivité se mettent en place dans un environnement qui se dégrade progressivement

Pourquoi n’avons-nous pas perçu le danger ?

Une grenouille nage dans l’eau d’une casserole
La température de l’eau monte progressivement
La température devient tiède : la grenouille trouve cela agréable et continue de nager.
La température est chaude : c’est un peu plus que ce qui convient à la grenouille, ça la fatigue un peu
La température est vraiment chaude: la grenouille commence à trouver cela désagréable mais elle est affaiblie par la nage supporte et ne réagit pas
La température va continuer de monter jusqu’à ce que la grenouille meurt, sans ne s’être jamais défendue ou avoir tenté de s’extraire
Si la grenouille avait été plongée d’un seul coup dans une eau à 50°, elle aurait donné un coup de patte pour s’extraire de la casserole.
L’emprise s’installe d’une manière progressive avec une personne qui, comme la grenouille n’était pas nécessairement fragile ou dépendante affective.

Processus progressif que l’on ne voit pas arriver…

De la Fusion… à la mort de qui nous sommes

La Fusion

Cette étape de séduction consiste essentiellement à vous donner ce que vous attendez. La personne toxique, tel un comédien né (elle n’est jamais elle même dans cette étape, elle joue un rôle), se synchronise parfaitement à vous et vous apporte sur un plateau d’argent tout ce dont vous rêvez. Elle vous écoute activement avec beaucoup de bienveillance. Elle vous valorise. Elle déclare être en accord total avec vous. Elle vous bombarde de délicates attentions, de cadeaux, de flatteries. Elle est le collègue génial que vous n’attendiez plus, l’ami(e) fabuleux tel que vous n’en avez jamais eu, la femme ou l’homme de votre vie.

Dans ce rapport de qualité, vous allez vous confier, mettre à jour vos failles et vos rêves (qui seront ensuite utilisés). Vous allez vous dire « j’ai passé un bon moment avec cette personne mais je ne sais rien d’elle »

La personne toxique active également souvent votre fibre protectrice pendant cette étape, en se présentant comme victime. Elle peut vous faire part de son enfance malheureuse, de son divorce destructeur, de ses anciens collègues manipulateurs, …

Vous vivez cette phase « de lune de miel »très intensément, tellement intensément que vous devenez « addict » à cette période, acceptant tout dans la relation future dans l’espoir et l’illusion de retrouver cette période idyllique. Espoir entretenu par la personne toxique, créant une forme de dépendance affective ou une dépendance à l’affection

Le doute … l’épuisement… la destruction

La personne toxique exprime progressivement des doutes. Au lieu de vous soustraire à la relation, étant consciencieux, vous allez culpabiliser et chercher à vous améliorer. D’ailleurs sans savoir ce qu’il y a vraiment à améliorer. Vous ne reconnaissez plus celui/celle qui vous apparaissait comme idéal. Vous désirez retrouver la période de « lune de miel ».

La personne toxique va alterner les périodes de valorisation (chaud) et de dévalorisation (froid) avec un degré de dévalorisation juste supérieur à celui de valorisation qui génère chez vous un épuisement progressif. Et parallèlement la personne toxique vous isole. Elle devient possessive, jalouse, sabote vos soirées (relation de couple), les pauses cafés (relations professionnelles)…

Ce ne sont pas vos faiblesses qui sont la cause de ce type de relation mais plutôt votre « intelligence », dans le sens de « brillance », qui vous expose davantage.

Ce processus mis en place par la personne toxique est une stratégie lui permettant de prendre le pouvoir sur vous. Nous parlons ici « décervelage », notion décrite par le psychanalyste Paul-Claude Racamier. C’est-à-dire une perte progressive de vos capacités due à des manipulations quotidiennes qui agissent comme des agressions. La personne vous affaiblit petit à petit. Vous devenez peu à peu incapable de faire la différence entre ce qui est bon et mauvais pour vous et vous n’avez pas conscience de ce « décervelage ». Vous devenez incapable de discernement, vous êtes privé de vos capacités d’analyse, de votre esprit critique, de votre libre arbitre. D’où cette passivité qui se met en place et vous fait penser que vous ne pouvez pas vous en sortir.

La personne toxique pourra dès lors « imprimer » son mode de pensée chez vous exactement comme on installe un nouveau programme sur un ordinateur

Vous vous trouvez alors en conflit de loyauté entre ce que la manipulation vous «impose» de faire et les valeurs morales que ces nouveaux comportements transgressent.

La personne toxique ensuite entretient soigneusement votre état de confusion mentale.

Vos richesses intérieures

La personne toxique va vers des personnes qui présentent quelque chose de valorisant pour elle, apportant prestige ou de la reconnaissance qu’elle cherche pathologiquement (selon les besoins : jeune, joli, brillant, intellectuel, plein de vie et de ressources, généreux). Elle a en même temps développé une jalousie envers ces attraits qu’elle pense ne pas posséder et entre dans une démarche de vampirisation de ces qualités.

Vous êtes flexible, ouverte, généreuse, pédagogue, acceptant de vous remettre en question, pleine d’énergie et de bonne volonté. Ces particularités vous fragilisent face à cette personne toxique car vous acceptez la critique et vous vous remettez en cause indéfiniment…

Vos fragilités particulières

  • Vous avez peur de l’abandon et une faible estime de vous (solitude, sentiment d’être incompris et pas adapté, …)
  • Vous avez une hypersensibilité sensorielle, affective ou une hyper empathie.
  • Vous avez le sens des responsabilités, la propension à culpabiliser et le goût pour le sauvetage des autres
  • Vous avez eu des parents ayant un trop grand sens éducatif et qui vous ont imposé leurs propres désirs, leurs souhaits, leurs envies. Ils vous ont fait vivre une sous-existence
  • Vous êtes peu à l’aise dans les groupes

Ces caractéristiques qui vous définissent :

  • Sont un idéal d’interaction pour une personne toxique
  • Vous empêchent de poser des limites
  • Vous font miroiter une surexistence présente dans la « lune de miel »
  • Vous maintiennent dans l’illusion de pouvoir sauver la personne toxique

Vous n’êtes pas obligé de continuer à vivre cet enfer.

« Ne nous décourageons jamais… Au moment même où la chenille pensa que le monde était fini, elle se transforma en Papillon… »

Vous pouvez transformer cette expérience de vie en une force au service d’une vie heureuse et de relations épanouissantes tel que je l’ai fait. Ne plus mettre au profit de ces personnes toxiques vos ressources mais à votre service et aux services des personnes en qui vous pouvez avoir confiance. En apprenant à les démasquer rapidement, en comprenant dans tous les détails leurs stratégies pour pouvoir vous en protéger et en soignant tous ces traumatismes répétitifs que cette relation vous a fait subir.

Vous méritez d’être entouré de personnes brillantes et généreuses comme vous. Je suis là pour vous y aider. Contactez moi dès aujourd’hui.

0 commentaires

WordPress Lightbox Plugin