29 caractéristiques qui vous permettent de savoir si une relation est toxique?

par | Sep 6, 2018

Une relation nocive est une relation dans laquelle vous êtes constamment sous pression et malheureux.  Il ne s’agit donc pas forcément d’une relation amoureuse. Nombre d’employés ont à faire à un patron irascible, grossier, et sans cesse critique. Ils vivent une relation professionnelle toxique. Parfois, c’est un parent qui fait vivre l’enfer à ses enfants. Certaines mères dominatrices dirigent tellement la vie de leurs enfants qu’ils en font des cauchemars. Ils vivent une relation de famille toxique. Certains enfants font de même à l’égard de leurs parents.

En amour le terme revient évidement aussi. Vous êtes amoureux (se) d’une personne qui vous fait vivre un enfer. Vous en êtes malheureux (se), et la situation empire
Le plus difficile est de voir clair dans la confusion des sentiments que l’on ressent parfois face à une personne.

Certaines fois par exemple, dans une relation dans notre vie personnelle, sur notre lieu de travail ou dans un cadre amical, on peut être gêné, ressentir un doute, voir une répulsion. On ressent un malaise que l’on ne comprend pas.

Nous sommes partagés entre ces impressions et notre rigueur morale, nos croyances ; cette petit voix qui nous dit : « il ne faut pas voir le mal partout, on ne juge pas quelqu’un tant que l’on ne le connaît pas, il faut lui donner sa chance, …)

Du coup, il nous est compliqué de savoir quoi penser : cette personne est-elle bonne ou pas ? Peut-on lui donner ou a-t-on bien fait de lui donner notre confiance ? Est-elle bien attentionnée ? Est-ce qu’elle m’aime ? Est-elle vraiment comme tout le monde la décrit ?

Dans cet article, je vous présente 29 caractéristiques qui vont vous permettre peut être, de clarifier la « qualité » de cette personne pour laquelle vous vous posez des questions…

Dans une relation toxique la stratégie de communication de la personne dominante va consister à :

  • 1. Tenir des discours interminables et flous plutôt que des discours clairs, précis et concis
  • 2. Adorer les commérages plutôt que s’opposer activement à la propagation des rumeurs
  • 3. Parler par généralités et est expert des sous entendus plutôt que de ne pas s’attarder sur les mauvaises nouvelles
  • 4. Bloquer les communications et prêcher le faux pour savoir le vrai plutôt que de transmettre les communications sans les déformer
  • 5. Toujours tout savoir et est difficilement impressionnable plutôt que d’être attentif aux problèmes des autres
  • 6. Dévaloriser et rabaisser les autres plutôt que d’éviter de blesser les personnes
  • 7. Ne pas tenir ses promesses plutôt que de savoir garder un secret et ne pas le trahir
  • 8. Ne pas pouvoir envisager d’avoir tort et de changer plutôt que de reconnaître ses limites et chercher à les dépasser
  • 9. Être malhonnête et transgresser les règles plutôt que d’être foncièrement honnête.

Dans une relation toxique la stratégie relationnelle de la personne dominante va être de :

  • 10 . S’entourer de personnes vivants dans la crainte et l’échec plutôt que générer la bonne humeur autour d’elle
  • 11 .Semer la suspicion plutôt que mettre de l’ordre là où elle se trouve
  • 12 .D’afficher une assurance déconcertante ou d’écraser les autres plutôt que d’enrichir l’intelligence ou le savoir de son auditoire
  • 13 .Paraître inoffensif, voir sympathique plutôt qu’être la cible de ceux qui ont des choses à cacher
  • 14. Ne rien pardonner, être rancunier plutôt que de passer facilement l’éponge
  • 15. Attendre le dernier moment pour agir ou demander plutôt que de respecter le temps et les efforts des autres
  • 16. Diviser pour régner plutôt que d’aimer et de favoriser le travail d’équipe
  • 17. De détruire quelqu’un en prétextant l’aider plutôt qu’apporter soutien et réconfort
  • 18. Epuiser les énergies de ceux qui l’approchent plutôt que de dynamiser et donner envie de se dépasser
  • 19. S’entourer de gens souvent malades ou absents plutôt que de valoriser et encourager son entourage

Dans une relation toxique les façons de faire de la personne dominante vont être de :

 

  • 20. Privilégier ce qui est tarabiscoté et peu clair plutôt que de préférer les objectifs clairs et constructifs
  • 21 .Semer la pagaille et déranger plutôt que d’aider, de gérer efficacement son activité
  • 22 .S’éparpiller sans approfondir plutôt que de travailler ce qu’elle sait faire
  • 23 .Se méfier et traquer la faute plutôt que de faire confiance aux gens qu’elle connaît
  • 24 .S’approprier les efforts de l’autre plutôt que d’apprécier de se faire aider quand elle en a besoin
  • 25 .Se dire victime de l’incompétence des autres plutôt que d’avoir un sens moral et le sens des responsabilités
  • 26 .Chercher à se faire bien voir par sa hiérarchie plutôt que de servir l’autorité sans servilité
  • 27 .Récompenser les mauvais et décourager les meilleurs plutôt que de s’entourer des personnes compétentes
  • 28 .Savoir critiquer et sanctionner plutôt que de féliciter
  • 29. Faire en sorte que les personnes se culpabilisent plutôt que de responsabiliser son entourage

Bien évidemment, personne n’est parfait : ni vous, ni moi, ni aucune des personnes que nous connaissons. Tous, nous pouvons relever quelques points qui décrivent quelques uns de nos comportements ponctuels, très souvent non conscients. Et qui lorsqu’on les conscientise nous font souffrir, nous amène à vouloir nous améliorer et grandir.

Mais lorsque vous relevez dans cette description des comportements récurrents au delà de

 

≥ 5

Soyez vigilent, il s’agit d’une personne peu fiable

≥ 10

Attention, il s’agit d’une personne avec de fortes probabilités de manipulation. Il est important de vous poser les bonnes questions, de comprendre ce qui se passe. Et seul une tierce personne spécialiste de l’emprise et de cette problématique sera là pour vous aider.

≥ 15

Danger, il s’agit d’une personne manipulatrice dangereuse. Il est important de vous poser les bonnes questions, de comprendre ce qui se passe, de sortir au plus vite de cette relation ou de changer votre implication (s’il s’agit d’un lien familial par exemple ou d’un lien professionnel dont vous ne pouvez sortir) ou de sortir au plus vite de cette relation. Et là, il est impossible de réaliser cela seul. Une tierce personne spécialiste, au clair avec les processus de l’emprise, de la manipulation et de la perversion est indispensable pour vous accompagner dans cette démarche compliquée, par tout ce qu’elle implique, et douloureuse tellement vous êtes investi émotionnellement .

≥ 20

Grand danger, il s’agit d’une personne manipulatrice, perverse et destructrice. Tout ce que l’on vient de décrire dans les points ci dessus s’appliquent évidemment à cette personne. Il est très urgent de consulter.

Quand on est dans une relation avec une personne qui a ses caractéristiques il est très difficile d’y voir clair et encore plus difficile de s’en sortir. C’est pour cela qu’il est important de se faire aider pour avoir une vision juste de la réalité. C’est ma spécialité, contactez moi pour un appel découverte tout à fait gratuitement.

7 Commentaires

  1. votre site est super félicitation vous allez aidé beaucoup de femme et d’homme dans leur cheminement j’ai consulté aussi pour comprendre pourquoi je me suis mise dans un aussi gros pétrin la codépendence et j’ai aussi beaucoup appris merci encore super intéressant ensemble nous allons nous aidées à vivre notre vie

  2. Je consulte un psy pour m’en sortir ! Et pour lui tout baigne il a une nouvelle proie

  3. Bonjour,
    Je n’arrive pas à comprendre l’intérêt d’un manipulateur de rester marié si il ne sait pas aimer
    sachant qu’il était clandestin…Et qu’il ne l’est plus depuis 3ans.

  4. Merci beaucoup pour votre très agréable commentaire.

  5. :/

  6. Il est impossible de vous répondre à cette question dans un commentaire; Cela mériterait tout un article au moins.

  7. Bonsoir,
    Il a 20points.
    Je me demande comment j’ai pu ne rien voir, j’ai eu des ressentis négatifs mais je suis restée par peur (mais il n’est pas violent physiquement)…
    Vous allez me trouver perverse, mais je suis contente de ce qu’il est, car je me dis que je suis pas folle, il y a un truc d’anormal.
    J’ai une phobie sociale et un trouble de la personnalité évitante, et j’arrive à capter après beaucoup de souffrance et du retard, que cette relation est anormale.
    J’ai grandi dans une famille négative, toxique, peut-être que j’ai appris à supporter l’insupportable.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Lightbox Plugin